Conférence « Le portrait équestre de Thomas de Savoie » d’Antoon van Dyck

Conférence par Gilles Carrier Dalbion, Guide du Patrimoine Savoie Mont Blanc, samedi 26 mai 2018 à 15h00 au château de l’Échelle (1er étage), La Roche-sur-Foron.

Conférence organisée par l’Académie du Faucigny : « Le portrait équestre de Thomas de Savoie, prince de Carignan, par Antoon van Dyck, dans les collections du château de Thorens (1634) ».

Cette communication est l’occasion d’évoquer ce grand peintre baroque que fut Sir Antoon van Dyck, ainsi que de décrire, d’expliquer et d’analyser par le détail le portrait équestre qu’il réalisé du premier prince de Carignan en 1634.

Également, cette conférence permet de parler de la guerre civile qui eut lieu dans les États de Savoie entre 1637 et 1642 (dix ans avant la Fronde parisienne), au temps de la régence de Christine de Bourbon (veuve de Victor-Amédée Ier), dont Thomas de Savoie-Carignan fut l’un des acteurs principaux avec son frère le cardinal Maurice de Savoie.

Thomas de Savoie-Carignan (1596-1656), est le 9ème des 10 enfants du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier et de Catherine-Michelle de Habsbourg, infante d’Espagne, fille du roi d’Espagne Philippe II. Thomas, fondateur de la principale branche cadette de la Maison de Savoie, est le frère cadet du duc de Savoie Victor-Amédée Ier. Les Savoie-Carignan montèrent sur le trône après l’extinction de la branche aînée en 1831, donnant cinq rois à la dynastie sabaudienne. Les actuels prétendants au trône d’Italie sont toujours des Savoie-Carignan.

Prince ambitieux et intrigant comme son père, Thomas de Savoie-Carignan fut gouverneur de Savoie, capitaine général des armées de S.M. catholique au Pays-Bas, lieutenant-général d’Ivrée et de la province de Bielle, lieutenant-général des armées du roi (Louis XIV) en Italie. Entré dans l’intimité de Mazarin, le prince de Carignan siégea au petit conseil du cardinal. Celui-ci le nomma grand maître de la maison du roi, à la place du Grand Condé qui avait pris le parti de la Fronde.

Share This