Eglise baroque de Saint Nicolas de Véroce Faucigny : Pays du Mont Blanc

Print Friendly, PDF & Email

Les Guides du Patrimoine de Savoie Mont-Blanc proposent des visites guidées de l'église et du Musée d'art sacré de Saint-Nicolas-de-Véroce (Saint-Gervais-les-bains). Accueil du jeune public. Randonnée du baroque des chapelles une fois l'an pour les Journées Européennes du Patrimoine.

L’église Saint-Nicolas est l’un des joyaux de l’art baroque alpin, construite durant la première moitié du 18ème siècle, grâce aux apports financiers des colporteurs et des expatriés, partis dans les bas pays alémaniques.

Caractéristique du baroque alpin par son extérieur sobre et son intérieur éclatant de couleurs, de dorures et d’angelots, l’église de Saint-Nicolas est un enchantement pour les yeux. Connue pour son « bleu de Saint-Nicolas » rythmant les voûtes entièrement peintes au XIXème siècle, ses cinq retables en bois sculptés polychromes et ses trompe-l’œil insoupçonnés, l’intérieur de l’édifice donne au mot magnificence tout son sens ! N’oubliez pas de pousser la porte du Musée d’art Sacré voisin, pour plonger dans l’histoire du village, de ses fameux colporteurs et de la fastueuse époque baroque !

Perchée sur un promontoire qui domine la gorge du Bonnant, l'église de Saint-Nicolas-de-Véroce est reconnue comme l'une des plus belles églises de Haute-Savoie. Consacrée à saint Nicolas, elle a été entièrement reconstruite entre 1726 et 1729 grâce au financement des colporteurs merciers, marchands ambulants et saisonniers spécialisés dans le commerce des tissus, ainsi que des riches marchands émigrés dans les pays alémaniques, notamment les Genamy et les Revenaz, établis à Vienne en Autriche. Faire un don à une église était une manière de manifester sa foi, sa prospérité et sa générosité, tout en contribuant à son Salut, c'est-à-dire la rédemption de ses péchés et l'accès à la vie éternelle. L'église impressionne non seulement par sa superbe façade, mais surtout par son vaste décor peint réalisé en 1856 par les frères Avondo sur les voûtes. On y distingue notamment la Cène, représentant le dernier repas de Jésus et inspirée de Léonard de Vinci, ainsi que des scènes de la vie de saint Nicolas et de la vie de Jésus. Le retable principal, érigé entre 1698 et 1702 et repris entre 1769 et 1771, présente une architecture monumentale. La toile d'Antoine Herzog, peinte à Vienne (Autriche) en 1733, illustre la Gloire de saint Nicolas. L'église abrite également quatre autels latéraux dédiés, de gauche à droite, à la Vierge du Rosaire, à saint Martin, aux âmes du Purgatoire et à saint François de Sales. Enfin, elle possède un riche Trésor mis en valeur dans le musée d'art sacré situé juste à côté.

 

Suivez "Baroque à St Nicolas de Véroce" sur Facebook...

 

En savoir plus sur Souscription de la Fondation du Patrimoine pour les chapelles de Saint-Gervais-les-Bains...

Ouvertures

Toute l'année, tous les jours de 9h à 19h.

Période :AutomneEtéHiverPrintemps

Tarifs

Gratuit.

Publics :Accueil groupes

Tourisme adapté :Accessible en fauteuil roulant avec aideAccessible en fauteuil roulant en autonomieCheminement de plain-piedZone de circulation dégagéeEntrée accessiblePossibilité de déposer quelqu’un devant le site

Equipements :Parking à proximitéParkingParking autocarWC publics

Bons plans

Perchée sur un promontoire qui domine la gorge du Bonnant, l'église de Saint-Nicolas-de-Véroce est reconnue comme l'une des plus belles églises de Haute-Savoie. Consacrée à saint Nicolas, elle a été entièrement reconstruite entre 1726 et 1729 grâce au financement des colporteurs merciers, marchands ambulants et saisonniers spécialisés dans le commerce des tissus, ainsi que des riches marchands émigrés dans les pays alémaniques, notamment les Genamy et les Revenaz, établis à Vienne en Autriche. Faire un don à une église était une manière de manifester sa foi, sa prospérité et sa générosité, tout en contribuant à son Salut, c'est-à-dire la rédemption de ses péchés et l'accès à la vie éternelle. L'église impressionne non seulement par sa superbe façade, mais surtout par son vaste décor peint réalisé en 1856 par les frères Avondo sur les voûtes. On y distingue notamment la Cène, représentant le dernier repas de Jésus et inspirée de Léonard de Vinci, ainsi que des scènes de la vie de saint Nicolas et de la vie de Jésus. Le retable principal, érigé entre 1698 et 1702 et repris entre 1769 et 1771, présente une architecture monumentale. La toile d'Antoine Herzog, peinte à Vienne (Autriche) en 1733, illustre la Gloire de saint Nicolas. L'église abrite également quatre autels latéraux dédiés, de gauche à droite, à la Vierge du Rosaire, à saint Martin, aux âmes du Purgatoire et à saint François de Sales. Enfin, elle possède un riche Trésor mis en valeur dans le musée d'art sacré situé juste à côté.

Print Friendly, PDF & Email
Share This