Les Forts de l'Esseillon

Print Friendly, PDF & Email

Quatre forts et une redoute protégeant la Savoie : un régal pour les amateurs de patrimoine fortifié. Classés Monuments Historiques, les forts portent les prénoms de la famille royale de Piémont-Sardaigne.

Erigée entre 1817 et 1834 contre les éventuelles visées de la France, la barrière de l'Esseillon est composée de 5 forts répartis sur les communes d'Aussois et d'Avrieux. La barrière de l'Esseillon comprend 4 forts et une redoute qui portent les noms de membres de la famille de Savoie. Ils sont construits sur le modèle de Montalembert qui contrairement au modèle de Vauban repose sur un principe de fortifications perpendiculaires et de tours à canons : - fort Victor-Emmanuel (Grand Site du Département et Site d'intérêt régional, cet édifice a fait l'objet d'un important programme de restauration. - fort Charles-Albert (il ne reste de cet édifice que deux petits bâtiments de garnisons et la base d'une tour) - fort Charles-Félix (détruit sur ordre de Napoléon III, à l'heure du rattachement de la Savoie à la France en 1860. La fréquentation de l'édifice est déconseillée car dangereuse. Romantique, le fort reste cependant admirable depuis la route). - fort Marie-Christine (Centre culturel, gîte d'étape, restaurant, et porte du Parc National de la Vanoise , lieux de visites et animations ponctuelles) - Redoute Marie-Thérèse (Centre d'Interprétation du Patrimoine Fortifié)

Ouvertures

Du 01/01 au 31/12, tous les jours.
Visites groupes sur demande toute l'année.

Période :AutomneEtéHiverPrintemps

Tarifs

Accès libre.

Publics :Spécial famille avec enfantsAccueil groupes

Services :Animaux acceptésLocation de sallesBoutiqueRestaurationVisites guidées

Activités :AnimationExpositions temporairesChantier-école

Equipements :Salle hors-sacBarWC publicsSalle d'expositionParkingTable d'orientationRestaurantParking autocarParking gratuit

Bons plans

Barrière rocheuse naturelle, le verrou glaciaire de l’Esseillon a servi à l’implantation de forteresses dont le but était de protéger le pays de l’ennemi. Cette place militaire n’a pas été le lieu de combats mais elle n’en reste pas moins chargée d’histoire et est classée « Monuments historiques ».Toujours en cours de restauration, les forts se visitent (visites libres ou accompagnées).

Print Friendly, PDF & Email
Share This