Le patrimoine minier à l’honneur

En écho à l’exposition « Mines de montagne » de la Conservation du Patrimoine de la Savoie à l’Abbaye de Hautecombe (18 juillet – 20 septembre 2020), qui présente plusieurs des sites valorisés, en visites ou publications, par nos adhérents, découvrez les sites d’exploitation (mines ou carrières) présentés sur le terrain par les Guides du Patrimoine de Savoie Mont Blanc.

A retrouver dans notre rubrique « Paysages, géologie, mines ».

 

 

Sites d’exploitation (Mines et carrières) :

Le Site Minier des Hurtières – Le Grand Filon retrace la vie des paysans-mineurs en rendant accessible au public deux galeries, l’ancienne école et la chapelle des mineurs ainsi qu’une exposition et un parcours métallurgique. Nombreuses visites à thèmes et ateliers pédagogiques pour explorer plus de 700 ans d’exploitation du fer et du cuivre.
Le parcours « Petite histoire des mines » de Porte de Maurienne complète l’inscription du site minier des Hurtières dans le territoire ; Parcours de médiation à suivre via l’application « Cœur de villages » en complément de la visite du musée, ou sous forme de visite guidée ou atelier pédagogique.
Le Palais de la Mine à Peisey-Nancroix rappelle l’installation de l’Ecole des Mines française en Savoie, par Napoléon dans ce site d’extraction du minerai d’argent. Visite d’une petite galerie et des installations métallurgiques. Ateliers pédagogiques pour enfants en été.
– A Combloux, le Sentier des graniteurs retrace l’épopée du métier, toujours d’actualité. Voir aussi le livre éponyme et la visite couplée avec une exploitation moderne.
A Samoëns et Morillon, les tailleurs de pierre ont laissé d’importants témoignage du travail des frahans ; L’association qui organise les visites s’appelle toujours la Société des maçons.
A Morzine, (re)découvrez l’histoire des célèbres ardoisières, dont certaines sont encore en activité.

 

Géologie : Sites et musées : 

Les châteaux des Allinges dont le belvédère qui s’élève à 717 m. d’altitude, offre l’un des plus beaux panoramas du Chablais : Vous pourrez y admirer le lac, le Jura suisse et français, mais aussi la Dent d’Oche, point culminant du Chablais (2222 m.). Un site incontournable du Geopark du Chablais (UNESCO).
Le musée de préhistoire et géologie Jean Hallemans à Sciez-sur-Léman retrace l’histoire de la vie et de la Terre avec les roches et les fossiles représentatifs de chaque période géologique, ainsi que la formation des Alpes et la création de nos paysages savoyards avec les sites emblématiques du Geopark du Chablais. De nombreux événements et animations ponctuent la vie du musée.
A Sixt-Fer-à-Cheval, découvrez la beauté naturelle et historique de cette vallée du bout du monde, où les tailleurs de pierre, les religieux et les alpinistes se sont succédés autour des mines de fer.
Vallorcine, composée d’une multitude de hameaux disséminés sur les flancs des montagnes, a su garder son cadre naturel et ses traditions lui conférant un certain charme. Les risques naturels sont largement abordés lors de la visite patrimoniale, incluant l’architecture de protection.
En Chautagne, les villages lacustres « palafittes » du lac du Bourget, classés UNESCO, rappellent l’implantation préhistorique et l’utilisation protohistorique des métaux en Savoie dès l’âge du bronze. Visite commentée et livre rédigée par la guide pour expliquer ce patrimoine invisible.

 

Publications : Retrouvez dans notre médiathèque :

– « Mont Thabor entre les lignes » Livre photo avec évocation de la mine des Sarrazins, une des plus haute d’Europe ;
– « Les mines de Saint Georges d’Hurtières ». Livret collectif et synthétique sur le sujet ;
– « Les chemins du fer en Belledonne ». Actes du colloque ;
– « Mauvaise pioche ». BD des Chemins du fer en Belledonne. Volume consacré aux site minier des Hurtières.
– « Les graniteurs », livre issu des recherches amenant à la mise en valeur du sentier ;
– « Deux enfants parlent de leur village chatillon en Chautagne » écrit et dessiné par la guide.

Share This